20/08/2016

La Haye (Den Haag)

 Après Amsterdam et Rotterdam, La Haye est la troisième ville des pays bas à être irriguée par un vaste réseau de tramways.

LaHaye_2009_0018.JPG

Les plus anciennes rames BN HOLEC ont été livrées entre 1981 et 1984 (3001-3100). En 2016, ces tramways roulent encore sur les lignes 1, 6, 9, 12, 15, 16 ainsi que la ligne saisonnière n°5.

LaHaye_2009_0006.JPG

La 3064 sur la ligne 6 dans les infrastructures de la gare centrale.

LaHaye_2009_0023.JPG

Gare centrale, mais au niveau de la rue (Reinstraat), un 17 en BN avant que cette ligne ne soit exploitée par les nouvelles Siemens.

La Haye_2016 (24).JPG

La seconde série (3101-3147) a été livrée en 1992-1993. Croisement dans le site propre le long de la rue "Zieken".

La Haye_2016 (54).JPG

Au centre-ville, Kalvermarkt.

La Haye_2016 (56).JPG

La 3141 au "Buitenhof".

La Haye_2016 (3).JPG

Au terminus de la ligne 15, Nootdorp.

La Haye_2016 (10).JPG

Croisement d'une BN et d'une Siemens, Leeghwaterplein.

LaHaye_2009_0021.JPG

A Scheveningen, Circusplein.

LaHaye_2009_0016.JPG

Scheveningen, Gevers Deynootweg.

La Haye_2016 (55).JPG

Place piétionne au Buitenhof.

La Haye_2016 (16).JPG

Les motrices Siemens ont été mises en service le 2 novembre 2015 sur la ligne 2. En 2016, elles ont également été mises en circulation sur les lignes 11 et 17. Ici  Stationsplein, à la gare Den Haag Holland Spoor.

La Haye_2016 (30).JPG

Au terminus de la ligne 11 à Scheveningen Haven-Strand.

La Haye_2016 (28).JPG

Circulation en rue, Merwedestraat.

La Haye_2016 (46).JPG

Sur la ligne 2, à l'arrêt "Mgr Van Steelaan".

La Haye_2016 (20).JPG

Stationsweg sur la ligne 11, face à la gare Den Haag HS, .

La Haye_2016 (8).JPG

Oudemansstraat.

LaHaye_2009_0011.JPG

Les Alstom RegioCitadis circulent en mode "tram-train" (Randstadt Rail) sur les lignes 3, 4 et 19. 

La Haye_2016 (36).JPG

Ici à la sortie du tunnel Prinsegracht.

LaHaye_2009_0005.JPG

Dans la station de la gare (Centraal Station).

LaHaye_2009_0010.JPG

Au terminus de la ligne 4 (De Uithof). 

La Haye_2016 (43).JPG

Un viaduc,  dédié au trams, surplombe l'avenue Princes Beatrix.

LaHaye_2009_0029.JPG

Au terminus de la ligne 3, à Zoetermeer Centrum-West.

Photos : 04/10/2009 et 21/07/2016

31/05/2016

Besançon

La ville de Besançon, dans le Doubs, est une des plus petites villes de France à s'être dotée d'un tramway moderne.

Besancon_2016_ (3).JPG
Deux lignes ont été mise en circulation dès le 30 août 2014, plus de 60 ans après la fermeture de l'ancien réseau en 1952. Les courtes rames de type Urbos 3 (23 mètres de long) ont été fournies par le constructeur espagnol CAF.

Besancon_2016_ (13).JPG
Le long du "Doubs", quai Viel Picard.

Besancon_2016_ (10).JPG
Traversée du pont Battant, un des quatre ponts sur le Doubs qu'emprunte la ligne de tramway.

Besancon_2016_ (64).JPG
A l'arrêt "République".

Besancon_2016_ (53).JPG
Au centre historique de la ville, l'arrêt "Révolution"

Besancon_2016_ (31).JPG
Place de la Révolution.

Besancon_2016_ (29).JPG
Quai Veil Picard en direction des Hauts du Chazal, terminus commun aux lignes 1 et 2.

Besancon_2016_ (26).JPG
A l'arrêt Canot.

Besancon_2016_ (60).JPG
Vers les Hauts de Chazal, la ligne quitte le centre-ville en montant le boulevard Charles de Gaulle. On aperçoit la citadelle en arrière-plan.

Besancon_2016_ (61).JPG
Arrêt Polygone.

Besancon_2016_ (19).JPG
Du côté du campus universitaire, les tramways desservent l'hôpital du CHRU Minjoz. 

Besancon_2016_ (24).JPG
Vue presque campagnarde, avenue François Mitterrand.

Besancon_2016_ (32).JPG
La ligne 2 dessert la gare de Besançon Viotte. La 802 arrive à l'arrêt terminus et affiche soudainement la mention "spécial".

 

Besancon_2016_ (33).JPG
Sur la ligne 2, arrêt à la place Flore.

Besancon_2016_ (36).JPG
Croisement dans l'avenue Carnot.

Besancon_2016_ (40).JPG
La ligne 1 avenue Fontaine Argent. 

Besancon_2016_ (46).JPG
Rue Tristan Bernard, la ligne passe sous une ligne de chemin de fer.

Besancon_2016_ (67).JPG
Rue Georges Oudot, un site réservé aux tramways presque au milieu des champs.

Besancon_2016_ (69).JPG
Rue Georges Oudot, arrêt les Vaites.

Besancon_2016_ (75).JPG
Rue Dr Schweitzer.

Besancon_2016_ (85).JPG
Rue Nicolas Nicole où une voie unique a été aménagée.

Besancon_2016_ (78).JPG
Sur la voie unique de la rue Nicolas Nicole.

Besancon_2016_ (51).JPG
Rue des Cras.

Besancon_2016_ (80).JPG
A l'arrêt Orchamps.

Besancon_2016_ (82).JPG
Marnières, avant-dernier arrêt avant le terminus de Chalezeule. 

Besancon_2016_ (9).JPG
Le terminus de Chalezeule, en pleine nature.

Photos : mai 2016.

24/05/2016

Hanovre

Hanovre, capitale du land de Basse-Saxe, possède une longue histoire de tramways plus que centenaire. 

Hanovre_2016_ (20).JPG
Actuellement, sur 12 lignes de "stadtbahn" seules deux lignes ont encore la vocation de tramway classique : les lignes 10 et 17. Ces deux lignes parcourent encore le centre-ville en surface. Ci-dessus, à l'arrêt Steintor.

Hanovre_2016_ (24).JPG
Devant la gare, les lignes 10 et 17 traversent la place Ernst-August aménagée en piétonnier.

Hanovre_2016_ (11).JPGCirculation en voirie également dans la Prinzenstrasse où est établi un des derniers arrêts du réseau à hauteur de la voirie (en opposition aux arrêts à quai haut).

Hanovre_2016_ (42).JPG
Les plus anciennes rames de ce type Düwag 6000 ont été construites entre 1974 et 1993. Ci-dessus la 6260 sur la ligne 11 à l'arrêt Clausewitz strasse.

Hanovre_2016_ (53).JPG
Une double rame de Düwag sur la ligne 9 à l'arrêt Nöltemeyerbrücke.

Hanovre_2016_ (47).JPG
Les LHB-Siemens des séries 2000 et 2500 sont entrées en service à partir de 1997. Si les 2000 sont "courtes", les 2500 sont doubles. Ci-dessus la 2024 sur la ligne 11.

Hanovre_2016_ (4).JPG
La 2532 sur la ligne 2, Hildesheimerstrasse.

Hanovre_2016_ (41).JPG
La rame double 2526 sur la ligne 4, Hans-Böckler Allee.

Hanovre_2016_ (49).JPG
La 2568 sur la ligne 3, Podbielskistrasse.

Hanovre_2016_ (31).JPG
Le modèle le plus récent a été produit par le consortium Vosslöh Kiepe, Alstom et Heiterblick. Une série de 100 motrices livrables entre 2014 et 2018. Cette série "3000" roule déjà sur la ligne 7, comme la 3007 ci-dessus Ricklinger Stadtweg.

Hanovre_2016_ (33).JPG
La 3011 à l'arrêt Wallenstein Strasse en direction de Wettbergen.

Hanovre_2016_ (65).JPG

Ci-dessus, la 3031 à l'intérieur de la station Hauptbahnhof.

----------

Ci-après quelques photos de Hanovre réalisées en 1989.

Hanovre_19890821_013.jpg

La vieille Düwag 477 datant de 1956 au terminus de l'ancienne ligne 6, Nackenberg.

Hanovre_19890821_018.jpg

Hanovre_19890822_040.jpg

Hanovre_19890821_002.jpg
Devant la gare, place Ernst-August, une Düwag articulée en livrée verte. Il s'agit de la 511 (année de constrution : 1962).

Hanovre_19890822_045.jpg
La 519 sur la ligne 16.

Hanovre_19890821_022.jpg
Croisement de deux générations.

Hanovre_19890822_038.jpg
La Düwag 6008 sur la ligne 8 à l'arrêt Döhrener Turm.

Hanovre_19890821_032.jpg
Double 6000 sur la ligne 2 à l'arrêt Herrenhäuser Gärten. 

Hanovre_19890822_041.jpg

Photos 21-22/08/1989 et 26/03/2016.

Publié dans Hakodate | Commentaires (0) |  Facebook |

15/05/2016

Neuchâtel

Une seule ligne a survécu à l'ancien réseau de tramways de Neuchâtel.

Neuchatel_2016_ (8).JPGL'ancienne ligne 5, dénommée aussi Littorail, relie Neuchâtel Place Pury à Boudry, un trajet en voie unique d'un peu moins de 9 kilomètres.

Neuchatel_19880401_001.jpg
Jusqu'en 1988, le terminus de Neuchâtel se faisait en boucle sur la place Pury.

Neuchatel_2016_ (9).JPG
Depuis lors, il est établi à 100 mètres de là, devant l'hôtel Beau Rivage.

Neuchatel_2016_ (11).JPG

La ligne entame son trajet entre la voie rapide pour automobiles et une piste cyclable longeant le lac de Neuchâtel.  

Neuchatel_2016_ (17).JPG

Le matériel roulant datant de 1981 a été fourni pas SWS/ABB. L'écartement des voies est métrique.

Neuchatel_19880401_008.jpg

Neuchatel_19880401_007.jpg

Neuchatel_2016_ (13).JPG

Au 1er janvier 2012, les Tramways Neuchâtelois ont fusionnés avec les Transports Régionaux Neuchâtelois pour être intégrés au réseau TransN. A ce moment, le logo TN a été effacé de l'avant des rames et le numéro de ligne 5 a été modifié en 215.

Neuchatel_19880401_005.jpg

A l'arrêt Tuilière (Boudry) en direction de Neuchâtel.

Neuchatel_2016_ (18).JPG
Au même arrêt, 28 ans plus tard, en direction de Boudry.

Neuchatel_19880401_002.jpg
Au terminus de Boudry se trouve également le dépôt qui abrite aussi quelques véhicules anciens.

Neuchatel_2016_ (20).JPG

Arrivée à Boudry.

Photos : 01.04.1988 et 07.05.2016.

30/04/2016

Kayseri

Située au centre de la Turquie, la ville de Kayseri a ouvert sa première ligne de tramway en 2009. 

Kayseri_2011_0027.JPG
Les rames de type Sirio ont été livrées par Ansaldobreda. La numérotation dans la série 3800 fait référence au numéro administratif de la ville, le 38.

Kayseri_2011_0016.JPG
Initialement, la ligne reliait "Organize Sanayi" à "Dogu Terminali" (28 stations) et était exploitée en rame simple.

Kayseri_2011_0023.JPG
L'essentiel de la ligne est en site protégé, les voies étant engazonnées.

Kayseri_2016_ (6).JPG
La ligne principale a été prolongée à Ildem (+ 15 stations) et, vu le succès, les rames roulent en unité double.

Kayseri_2016_ (16).JPG
Une deuxième ligne a également été ouverte vers Talas en passant via l'université d'Erciyes. A la station Lojmanlar, avec le mont Erciyes en arrière-plan.

Kayseri_2016_ (29).JPG
Au terminus de Talas, une rame en réserve est injectée sur la ligne selon les besoins.

Kayseri_2016_ (34).JPG
A l'autre extrémité de la ville, un rame double quitte le terminus de Organize Sanayi en direction de Ildem 5.

Kayseri_2016_ (38).JPG

Kayseri_2016_ (43).JPG
La rame 3814 à la station Selimiye.

Kayseri_2016_ (50).JPG
A l'extrémité est de la ville, une rame quitte le terminus d'Ildem. 

Kayseri_2016_ (9).JPG
Par manque de matériel roulant, et en attendant la livraison de nouvelles rames, la ville de Kayseri a fait loué 8 rames TFS ex-Rouen au réseau de Gaziantep.

Kayseri_2016_ (65).JPG
Les rames, en service depuis fin 2015, ont été pelliculées en gris et rouge afin de masquer leur ancienne livrée bleue. 

Kayseri_2016_ (66).JPG
Les rames françaises circulent sur la deuxième ligne (Cumhuriyet - Talas). Ci-dessus, la 802 effectue sa manœuvre de terminus en plein milieu de la ligne aux abords de la station Cumhuriyet.

Kayseri_2016_ (14).JPG
Dans le campus de l'université de Erciyes, avec le mont du même nom en arrière plan.

Kayseri_2016_ (21).JPG
La 801 dans la station Lojmanlar en direction du centre ville.

Kayseri_2016_ (27).JPG
A l'arrivée au terminus de Talas.

Kayseri_2016_ (47).JPG
La 812 dans la station Cumhuriyet avec la statue d'Atatürk en arrière plan.

Kayseri_2016_ (49).JPG
Dans cette même station, un croisement des deux types de rames permet de se rendre compte de la différence de largeur du gabarit. 

Kayseri_2016_ (57).JPG
Kayseri est également une ville fleurie !

Kayseri_2016_ (31).JPG
En mars 2016 a commencé la livraison des 30 nouvelles rames Bozankaya. Nulle doute que leur mise en service prochaine pourra mettre un fin à la circulation des rames de Rouen.

Photos : 17.07.2011 et 17-18.04.2016.

 

Publié dans Kayseri | Commentaires (0) |  Facebook |

16/04/2016

Rostock

La ville hanséatique de Rostock, situé au bord de la mer Baltique est actuellement la ville la plus au nord d'Allemagne à posséder un réseau de tramways. Le réseau date de 1904, mais il a considérablement été étendu depuis la réunification du pays en 1990.

Rostock_2016_ (38).JPG
Seuls deux modèles de tramways sont utilisés actuellement. Ci-dessus une Düwag 6NGT passant devant la majestueuse "Steintor".

Rostock_2016_ (12).JPG

Dès 2014, le réseau de Rostock a pris possession des 13 motrices Vossloh 6N2, ce qui a permit le retrait définitif des anciennes CKD Tatra du service en 2015.

Rostock_2016_ (13).JPG
Au centre-ville, un large site propre est aménagé Langer Strasse.

Rostock_2016_ (19).JPG
Langer Strasse toujours, une Vossloh à l'arrêt Kröpeliner Tor.

Rostock_2016_ (25).JPG
Une Düwag sur la ligne 3 à la Doberaner Platz en direction de Neuer Friedhof. 

Rostock_2016_ (21).JPG
De l'autre côté de cette place piétonnière, les lignes 1, 2 et 5 font arrêt en direction du nord, vers Reutershagen et Mecklenburger Allee.

Rostock_2016_ (27).JPG
Une Düwag sur la ligne 5 arrive à l'arrêt Reutershagen.

Rostock_2016_ (31).JPG
Un autre 5, à l'arrêt Ehm-Welk-Strasse en direction de Südblick.

Rostock_2016_ (35).JPG

Au terminus le plus au nord de l'Allemagne, la Düwag 658 arrive au pôle intermodal de Mecklenburger Allee.

Rostock_2016_ (6).JPG
A l'est du réseau, Dierkower Kreuz.

Rostock_2016_ (2).JPG
Après le creusement d'un tunnel pour tramways sous la gare, le réseau a pu s'étendre vers le sud dès 2003. Ainsi, les lignes vers Mensa et Südblick ont pu être ouvertes, augmentant l'attractivité du réseau tramways.

Rostock_2016_ (1).JPG

Une Vossloh sur la ligne 5 le long de la Nobel Strasse en direction de Südblick à l'arrêt "Majakowskistrasse".

Rostock_2016_ (39).JPG

Neuer Markt, avec la Steintor en arrière plan.

--------------

Terminons cette note par des photos nostalgique du réseau tel qu'il était en 1991, quelques mois après la réunification allemande. Déjà le modernise s'installait peu à peu, mais le matériel ancien était bel et bien toujours actif.

Rostock_050591_0004.jpg

Rostock_050591_0002.jpg

Rostock_050591_0005.jpg

Rostock_050591_0006.jpg

Rostock_050591_0011.jpg

Rostock_050591_0013.jpg

Rostock_050591_0014.jpg

Rostock_050591_0015.jpg

Rostock_050591_0016.jpg

Rostock_050591_0018.jpg

Rostock_050591_0019.jpg
Photos : 05.05.1991 et 02.04.2016.

Publié dans Rostock | Commentaires (0) |  Facebook |

04/04/2016

Olsztyn

La ville d'Olsztyn en Pologne, a renoué avec le tramway, 50 ans après la suppression en 1965 de ce mode de transport. C'est le 19 décembre 2015 que le tramway a fait retour dans cette ville située 200 kms au nord de Varsovie.

Olsztyn_2016_ (9).JPG
Trois lignes sont déjà opérationnelles, totalisant 11 kilomètres. Ci-dessus, la ligne 1 dessert le centre (aleja Marszałka Jozefa Piłsudskiego, avec en arrière-plan, l'hôtel de ville.

Olsztyn_2016_ (17).JPG
Au nord de la ville, le terminus des lignes 2 et 3 est situé à la gare (Dworzec Główny). C'est là également que les voies relient la ligne au dépôt.

Olsztyn_2016_ (23).JPG
Le matériel roulant a été livré par le constructeur polonais SOLARIS. Le modèle "Tramino" est également livré dans d'autres villes telles que Poznan, Jena et Braunschweig.

Olsztyn_2016_ (33).JPG

A l'arrêt "Skwer Wakara", la ligne 1 rejoint les lignes 2 et 3 venant de la gare.

Olsztyn_2016_ (14).JPG
Dans le centre, quelques tronçons sont en voirie, comme ici dans la rue Zołnierska. 

Olsztyn_2016_ (27).JPG
Un peu plus loin, le tram passe à côté d'une tour de briques, appartenant à l'Osbservatoire et au Planétarium d'Olsztyn.

Olsztyn_2016_ (36).JPG
Avec l'hôpital en arrière-plan, la station Pstrowskiego-Sikorskiego. Les trois lignes y font arrêt, comme ce 1 en direction de Kanta.

Olsztyn_2016_ (37).JPG
Au sud de la ville, les lignes 1 et 2 desservent les quartiers d'habitations de Kanta. 

Olsztyn_2016_ (38).JPG

Le terminus des lignes 1 et 2 de Kanta a été pensé pour accueillir 4 tramways.

Olsztyn_2016_ (44).JPG
L'antenne de la ligne 3 vers l'université est moins fréquentée. Une voie unique a été prévue afin de réduire les coûts d'infrastructure.

Olsztyn_2016_ (49).JPG

A l'arrêt "Centrum", la ligne 1. En arrière-plan, la prison de la ville.

Olsztyn_2016_ (52).JPG
Le terminus de la ligne 1 est établi dans cette petite rue, sur une voie en cul de sac, à l'entrée de la vieille ville.

Olsztyn_2016_ (55).JPG

Début de soirée à l'arrêt terminus de la ligne 1, avec la vieille ville en arrière-plan.

Photos : 28.03.2016.

Publié dans Olsztyn | Commentaires (0) |  Facebook |