• KBE (Köln-Bonn-Eisenbahn)

    Petit retour dans le passé à une époque que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaitre. La compagnie KBE a existé jusqu'en 1992. Elle assurait le transport entre Cologne et Bonn, ainsi qu'un trafic de marchandises. Aujourd'hui, les infrastructures appartiennent à la HGK (Häfen und Güterverkeher Köln) et les lignes de voyageurs sont exploitées par la KVB (Kölner Verkehr Betriebe). Ce sont les lignes 16 et 18. La ligne 16 ayant été convertie aux Stadtbahn en 1978, je n'ai connu que la ligne 18 avec l'ancien matériel jusqu'en 1986.

    KBE_019

    A Cologne, le terminus était établi à la Barbarossaplatz (derrière le Mac Donald's). Un building a été construit à l'endroit de cet ancien terminus. (06.04.1985)

    KBE_020

    Toujours au même endroit, on pouvait photographier les KBE avec les tramways urbains de Cologne comme ici la 3811 sur le 11.  (11.05.1985).

    KBE_021

    La ligne débutait en voirie, en direction de Bonn. (11.05.1985).

    KBE_025

    Toujours en quittant Cologne (12.07.1985).

    KBE_005

    A Cologne Efferen (12.07.1985)

    KBE_024

    Brochette de trains à Brühl Mitte (01.02.1986).

    KBE_023

    A Bonn West. (16.05.85)

    KBE_026

    A partir du 26 octobre 1985, la ligne est déjà partiellement convertie aux Stadtbahn. Les vieilles motrices ne vont plus jusque Bonn. Les tramways de Bonn viennent à Schwadorf où la correspondance vers Cologne est assurée. (01.02.1986).

    KBE_016

    Le 8 novembre 1986, les anciennes motrices auront définitivement fait la place aux Stadtbahn de Cologne et de Bonn. Ici la 2116 à Bornheim le 22.07.1990.

    KBE_017

    Les KBE exploitant aussi des lignes de marchandises, elles avaient des machines appropriées... (1985)

    KBE_018

  • Görlitz

    Située sur la frontière polonaise, la ville de Görlitz est une petite ville provinciale allemande de l'ex-RDA.  Je l'ai visitée en septembre 1990 puis en mars 2008 et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'aujourd'hui encore, elle porte les séquelles économiques de plusieurs décénies de régime communiste.

    Gorlitz_180990_0005

    Commençons un petit comparatif (avant/après) à la Demianiplatz. Les Gotha et leur remorque ont laissé la place aux Tatra KT4DC rénovées. On remarquera partout la rénovation des façades des maisons et bâtiments.

    Gorlitz_0011

    Gorlitz_180990_0014

    Ici aussi (Schanze), les facades ont bien été réhabilitées.

    Gorlitz_0013

    Gorlitz_180990_0020

    Devant la gare (Hautptbanhof), les voies ont été sorties de la circulation générale, qui était, à l'époque la route E40 traversant toute l'Europe du nord de la France à l'Ukraine... Si, si, la photo ci-dessous est prise au même endroit, les bâtiments de la gare ayant sensiblement blanchi. (l'horloge est toujours là !!)

    Gorlitz_0003

    Gorlitz_180990_0017

    Au terminus de Biesnitz Landeskrone, le retournement des tramways est toujours organisé en triange (chapeau de curé).

    Gorlitz_0016

    Gorlitz_180990_0008

    A l'arrivée à la Demianiplatz, l'ambiance a bien changé...

    Gorlitz_0009

    Gorlitz_180990_0003

    Dans la rue face à la gare (Berlinerstrasse), j'avais pu photographier une motrice de service. Avec tous ses commerces fermés, la rue est un peu triste aujourd'hui...

    Gorlitz_0005

    Gorlitz_180990_0011

    En 1990, les Tatra étaient déjà là. Dans leur version originale rouge et crème bien sûr. Ici au terminus Königshufen.

  • Ivanovo

    Le 1er juin 2008 était le dernier jour d'exploitation de la ligne de Ivanovo. C'est ce qu'annonce la revue Tramways&Urban Transit dans son édition d'août. Ivanovo est une petite ville à 250 kms au nord-est de Moscou, ville que j'ai également visitée en 1994.

    Hommage donc à ce petit réseau. Même si le matériel roulant n'est pas très varié, j'aime revoir mes photos, pour l'ambiance qu'elles dégagent. J'espère que ce sentiment est partagé avec mes visiteurs.

    Ivanovo_140690_0002

    Ivanovo_140690_0003

    Ivanovo_140690_0006

    Ivanovo_140690_0008

    Ivanovo_140690_0010

    Ivanovo_140690_0011

    Ivanovo_140690_0016

    Ivanovo_140690_0027

  • Blackpool

    Sans doute la ligne de tram la plus extravagante au monde. Blackpool, sur la côte ouest de l'Angleterre, exploite une ligne de tramways plutôt hétéroclite. Il y a bien sûr les trams à double étage, les trams bariolés dans compter les trams transformés pour les défilés des parades (illuminations d'automne en septembre et octobre).

     

     

     

  • Linz (Pöstlingbergbahn)

    Une page s'est tournée le 24 mars 2008 avec l'arrêt de la ligne du Pöstlingbergbahn de Linz. En réalité, la ligne ouverte en mai 1898 a été fermée temporairement pour rénovation, changement d'écartement de la voie et prolongement au centre de la ville. Trois nouvelles motrices à plancher bas ont été livrées par Bombardier pour prendre la relève tandis que trois anciennes motrices (VII, X et XI) seront conservées et adaptées techniquement au nouvel écartement. Cette décision est un peu triste pour les nostalgiques et a été très critiquée localement.

    Linz_270787_011

    Lors d'une première visite en juillet 1987, les motrices VI et XV se croisent à l'arrêt Schableder.

    LINZ_0051

     20 ans plus tard, le croisement s'effectuait toujours au même endroit.

    LINZ_0038

    La motrice XVIII au terminus de Pöstlingberg.

    LINZ_0042

    La motrice VI redescend vers la ville.

    LINZ_0044

    Tandis que la XIV monte vers les sommets.

    LINZ_0048

    La XVVIII chargée d'une poussette d'enfant.

    LINZ_0056

    Arrivée en bas, la VI s'approche du terminus "Bergbahnhof".

    LINZ_0060

    Le terminus "Bergbahnhof tel qu'il était jusqu'au 24 mars 2008.

    Linz_270787_013

    Travaux à la ligne aérienne à hauteur du dépôt et du terminus "Bergbahnhof" en 1987.

    Linz_potslbb (1).JPG

    La ligne a donc été rouverte en 2009, avec un nouvel écartement de 900 mm (au lieu de 1000), et prolongée an centre-ville (Hauptplatz).

    Linz_potslbb (6).JPG

    A l'arrêt Landgutstrasse, à hauteur du terminus des lignes urbaines 3 et 4.

    Linz_potslbb (2).JPG

    Linz_potslbb (3).JPG

    Linz_potslbb (5).JPG

    Linz_potslbb (4).JPG

    Photos : 1987, 2007 et 2017.

  • Madrid

    La capitale espagnole s'est dotée, en 2007, de trois lignes de métro léger (Metro Ligero) exploitées avec du matériel tramway (des Citadis d'Alstom).  Le moins que l'on puisse dire c'est que l'exploitation de ces lignes est décevante au regard des sommes investies dans leur réalisation. De nombreux tunnels ont été (parfois inutilement ??) construits et de nombreuses courbes dans les voies obligent les rames à ralentir fortement, ce qui nuit à la vitesse commerciale. C'est bien dommage.

    Madrid_20080614_0001
    Au nord de la ville, la ligne ML1 relie les stations de métro Las Tablas et Pinar de Chamartin. Ici la 128 arrivant au terminus de Las Tablas.

    Madrid_20080615_0037
    La 130, toujours sur cette ligne 1 à proximité de l'arrêt Alvarez de Villamil, en direction de Pinar de Chamartin.

    Madrid_20080615_0025
    Au sud-ouest de la ville, les lignes ML2 et ML3 ont leur terminus commun dans la station de métro Colonia Jardin. 

    Madrid_20080615_0034
    La ligne ML2 en direction de Estacion de Aravaca.

    Madrid_20080615_0032
    A la station Fuente de la Mora, la station est située à la sortie d'un tunnel. Le décor floral de cette station a été spécialement bien soigné.

    Madrid_20080615_0006
    La ligne ML3 a été construite afin de desservir la localité, plutôt éloignée, de Puerta de Boadilla. Cette ligne arrive aux portes de la campagne.

    Madrid_20080615_0010
    A la station Boadilla Centro.

    Madrid_20080615_0019
    Malgré le caractère campagnard, de coûteux tunnels ont été construits...

    Madrid_20080615_0022
    La ligne ML3 dessert aussi un complexe de cinémas.

    Photos : juin 2008.