• Brandenburg

    Voici encore quelques trésors retrouvés dans ma collection. Je n'ai été qu'une seule fois à Brandenbourg dans ma vie, c'était en 1991, dans l'Allemagne fraichement réunifiée. J'adapterai donc cette rubrique plus tard avec des photos plus récentes, mais nul doute que les photos ci-dessous ne manquent pas de charme.

    Brandenburg_060591_0004

    Une CKD-KT4D au centre ville (Neust. Markt).

    Brandenburg_060591_0010

    Un trio de Gotha à la Pushkinplatz.

    Brandenburg_060591_0005

    Passage dans la Hauptstrasse.

    Brandenburg_060591_0008

    Une autre KT4D à la Puschkinplatz.

    Brandenburg_060591_0014

    Plusieurs voies au terminus de la gare principale (Hauptbahnhof).

    Brandenburg_060591_0015

    Au même endroit, un autre angle de vue.

    Brandenburg_060591_0016

    Un vrai régal, cette triplette de Gotha. Les aménagements aux arrêts étaient plutôt rudimentaires. Ici, les 161+244+285 à la Geschw. Scholl. Strasse.

    Brandenburg_060591_0019

    Une des dernière KT4D livrée (en 1983), circule en livrée crème. Ici dans la Strasse der Freundschaft.

    Brandenburg_060591_0023

    Dans la Karl-Marx-Strasse...

    Brandenburg_060591_0024

    Venons-en à la ligne 1. Elle se dirige à l'ouest de la ville vers Kirchmöser West dans un décor champêtre. L'essentiel de la ligne est en voie unique. Ici un train de Gotha franchit une voie secondaire à Kaltenhausener Weg.

    Brandenburg_060591_0026

    A l'arrêt "Nervenklinik".

    Brandenburg_060591_0028

    Croisement en site propre à Plauer Hof (près du dépôt).

    Brandenburg_060591_0029

    Gotha de service pour divers travaux.

    Brandenburg_060591_0031

    Ambiance village à Plaue.

    Brandenburg_060591_0032

    Franchissement du Plauer Brücke.

    Brandenburg_060591_0030

    Et enfin, arrivée à la boucle terminus de Kirchmöser West.

    Photos : 6 et 7 mai 1991.

  • Lugansk

    Allons aujourd'huit, tout à fait à l'est de l'Ukraine, dans la ville de Louhansk (ou Lugansk...).

    La ville est connue pour son usine ferroviaire qui a entre autre construit plusieurs modèles de tramways. Malheureusement, les motrices LT-10 construites entre 1994 et 1998 étaient d'une qualité telle qu'elles ont été déclassées dans les années qui ont suivi.

    Lugansk_20000517_016

    La motrice LT-10 n° 207 datant de 1997 étaient encore en service en 2000. On la voit ici au centre de la ville.

    Lugansk_20000517_009

    Croisement des 208 et 205.

    Lugansk_20000517_026

    La 205 sur la boucle terminus Teplovoz.

    Lugansk_20000517_012

    La motrice KTM-5 n° 113 croise la motrice-travaux GR-3, une KTM-5 transformée.

    Lugansk_0035

    Lors de ma seconde visite en 2005, les LT-10 avaient été déclassées et remplacées par ces véhicules plus modernes Tatra-Yug K-1.

    Lugansk_0001

    Malgré tout très basiques, ces tramways construits en Ukraine à Dnepropetrovsk ont une ligne résolument moderne.

    Lugansk_0040

    Les KTM-5 datant des années '70 et '80 sont increvables.

    Lugansk_0028

    Photo prise à Teplovoz au même endroit que la 3ème photo ci-dessus (motrice 205). Vue arrière d'une KTM-5.

    Lugansk_0032

    L'état de la voirie telle qu'on ne peut l'imaginer dans l'Europe plus occidentale...

    Lugansk_0024

    Enfin, terminons pas cette K-1 flambant neuve affretée spécialement pour un groupe de touristes belges et français... La vue est prise à l'entrée de l'usine de construction ferroviaire.

    Photos : 17.05.00 et 10.07.05 (les mêmes chiffres, mais dans le désordre !)

  • Czestochowa

    La ville de Czestochowa a conservé sa ligne de tramways. Je ne l'ai visitée qu'une seule fois, en 1988, et je dois dire que j'ai retrouvé ces photos avec plaisir et émerveillement après plus de 20 ans.

    Czestochowa_19880816_035

    Au terminus sud de Kucelin, dépassement d'une "2 essieux" par une Konstal 105N.

    Czestochowa_19880816_033

    Les trains de motrices et remorques "2 essieux" étaient présentes un peu partout dans la Pologne des années 1980. Ce fut un régal de les emprunter et des les photographier. Ici les 602+662+668 Aleja Wolnosci.

    Czestochowa_19880816_023

    Vue latérale du même train Aleja Zawadzkiego.

    Czestochowa_19880816_029

    La motrice Konstal 102N n° 631 au terminus nord Krajewskiego.

    Czestochowa_19880816_020

    La ligne est partout en site propre, comme ici Aleja Pokoju.

    Czestochowa_19880816_006

    Au centre ville, les 684+686, Aleja Wolnosci.

    Czestochowa_19880816_016

    Aleja Pokoju, pour ceux qui connaissent !

    Czestochowa_19880816_008

    Petite enfilade de différents modèles, Aleja Tadeuska Kosciuszki.

    Czestochowa_19880816_009

    On ne s'en lasse pas. Voici dès lors un train de "2 essieux" au même endroit.

    Czestochowa_19880816_010

    Enfin, toujours notre même convoi, emmené par la 602, Aleja Zwigku Walki Mlodych !

    Photos 16.08.1988.

  • Strasbourg

    Après Nantes, Grenoble et la Région Parisienne, Strasbourg fut la quatrième ville de France à avoir réintroduit le tramway moderne. Ce fut le 25.11.1994, quelques jours avant la mise en service du tramway Metrobus de Rouen.

    Strasbourg_19941125_005

    Le jour de l'inauguration, les premières rames sortent du dépôt avec la mention "Bienvenue".

    Strasbourg_19941125_007

    Ambiance des grands jours à la station la plus emblématique de la ville : place de l'Homme de Fer.

    Strasbourg_19941125_019

    Toujours le 25.11.1994, une rame à la station Krimmeri. La ligne A était alors en service entre Hautepierre et Baggersee.

    Strasbourg_20090201_0068

    A peine quinze ans plus tard, Strasbourg possède un réseau étendu avec 5 lignes et près de 100 tramways.

    Strasbourg_20090201_0027

    La première génération de tramways furent baptisés Eurotram. Ils ont été construits par ABB/Adtranz.

    Strasbourg_20090201_0024

    En 2005, de nouveaux tramways Citadis d'Alstom sont venus renforcer la flotte.

    Strasbourg_20090201_0014

    Une rame Citadis au terminus de la ligne B à Lingolsheim Tiergaertel.

    Strasbourg_20090201_0044

    Une dernière extension en 2007 vers le terminus de Robertsau Boecklin.

    Strasbourg_20090201_0048

    Le tramway dessert désormais le Parlement Européen.

    Strasbourg_20090201_0036

    Dans un quartier plus populaire, la ligne C arrive à son terminus de Neuhof Rodolphe Reuss.

    Strasbourg_20090201_0062

    Au nord de la ville, une rame Alstom arrive au terminus de Hoenheim Gare.

    Strasbourg_20090201_0071

    Enfin, un tramway de la ligne E à l'arrêt Krimmeri.

    Photos : 25.11.1994 et 01.02.2009.

  • Istamboul (T4)

    La ligne T4 d'Istamboul vient d'être raccordée à la ligne T1 au nouveau terminus Topkapi, le 18 mars 2009. Jusqu'alors, les 12 kilomètres de ligne inaugurés le 17 septembre 2007 étaient isolés du reste du réseau. La ligne fait désormais 15,3 kilomètres.

    Istamboul_2009_0119

    Deux motrices suédoises ABB à l'arrêt Sehitlik, jusqu'alors terminus provisoire.

    Istamboul_2009_0114

    La voie est plutôt bien protégée de la circulation et des barrières tentent d'éviter que les piétons ne traversent en dehors des endroits prévus. Ici l'arrêt Demirkapi.

    Istamboul_2009_0134

    Un train de motrices ABB en nouvelle livrée vient de sortir d'un tunnel. Près de la moitié de la ligne est en souterrain.

    Istamboul_2009_0127

    Même modèle, mais dans la livrée originale.

    Istamboul_2009_0128

    Les motrices Düwag ex-Cologne participent aussi à l'exploitation de la ligne T4.

    Istamboul_2009_0122

    Croisement de motrices suédoises près du terminus nord de Mescid-i Selam.

    Istamboul_2009_0135

    Petit croisement en station.

    Photos : mars 2009

  • Istamboul, Kadiköy (T3)

    Contrairement aux autres lignes, la ligne T3 d'Istamboul, se trouve sur le côté asiaque. Il faut donc s'y rendre en ferry au départ de Eminönü. La ligne de 2,6 kms seulement est une boucle. Les tramways Gotha y circulent dans le sens des aiguilles d'une montre.

    Kadikoy_12062005_004

    Huit motrices Gotha provenant du réseau de Jena (Allemagne) ont été achetées. En réalité, deux motrices suffisent pour l'exploitation de la ligne en temps normal.

    Istamboul_2009_0065

    La ligne, mise en service le 1er novembre 2003, est en voie unique avec quelques évitement, comme ici à Moda. Moda est une rue commerçante très populaire.

    Istamboul_2009_0071

    Trois des huit motrices sont en livrée publicitaire, telle ici la 207 vantant un opérateur télécom.

    Istamboul_2009_0072

    Une autre motrice dans une site propre à contre-sens de la circulation générale.

    Istamboul_2009_0144

    La ligne dessert également un quartier un peu plus résidentiel, avec vue sur mer... (mer de Marmara).

    Istamboul_2009_0141

    Un faux site propre à proximité du dépôt. Les voitures y sont admises. En fait, la séparation physique n'est expliquée que par la situation particulière des lieux (circulation à gauche).

    Photos : juin 2005 et mars 2009.