• Kayseri

    Située au centre de la Turquie, la ville de Kayseri a ouvert sa première ligne de tramway en 2009. 

    Kayseri_2011_0027.JPG

    Les rames de type Sirio ont été livrées par Ansaldobreda. La numérotation dans la série 3800 fait référence au numéro administratif de la ville, le 38.

    Kayseri_2011_0016.JPG

    Initialement, la ligne reliait "Organize Sanayi" à "Dogu Terminali" (28 stations) et était exploitée en rame simple.

    Kayseri_2011_0023.JPG

    L'essentiel de la ligne est en site protégé, les voies étant engazonnées.

    Kayseri_2011_0020.JPG

    Kayseri_2016_ (6).JPG

    La ligne principale a été prolongée à Ildem (+ 15 stations) et, vu le succès, les rames roulent en unité double.

    Kayseri_2016_ (16).JPG

    Une deuxième ligne a également été ouverte vers Talas en passant via l'université d'Erciyes. A la station Lojmanlar, avec le mont Erciyes en arrière-plan.

    Kayseri_2016_ (29).JPG

    Au terminus de Talas, une rame en réserve est injectée sur la ligne selon les besoins.

    Kayseri_2016_ (34).JPG

    A l'autre extrémité de la ville, un rame double quitte le terminus de Organize Sanayi en direction de Ildem 5.

    Kayseri_2016_ (38).JPG

    Kayseri_2016_ (43).JPG

    La rame 3814 à la station Selimiye.

    Kayseri_2016_ (50).JPG

    A l'extrémité est de la ville, une rame quitte le terminus d'Ildem. 

    Kayseri_2016_ (9).JPG

    Par manque de matériel roulant, et en attendant la livraison de nouvelles rames, la ville de Kayseri a fait loué 8 rames TFS ex-Rouen au réseau de Gaziantep.

    Kayseri_2016_ (65).JPG

    Les rames, en service depuis fin 2015, ont été pelliculées en gris et rouge afin de masquer leur ancienne livrée bleue. 

    Kayseri_2016_ (66).JPG

    Les rames françaises circulent sur la deuxième ligne (Cumhuriyet - Talas). Ci-dessus, la 802 effectue sa manœuvre de terminus en plein milieu de la ligne aux abords de la station Cumhuriyet.

    Kayseri_2016_ (14).JPG

    Dans le campus de l'université de Erciyes, avec le mont du même nom en arrière plan.

    Kayseri_2016_ (21).JPG

    La 801 dans la station Lojmanlar en direction du centre ville.

    Kayseri_2016_ (27).JPG

    A l'arrivée au terminus de Talas.

    Kayseri_2016_ (47).JPG

    La 812 dans la station Cumhuriyet avec la statue d'Atatürk en arrière plan.

    Kayseri_2016_ (49).JPG

    Dans cette même station, un croisement des deux types de rames permet de se rendre compte de la différence de largeur du gabarit. 

    Kayseri_2016_ (57).JPG

    Kayseri est également une ville fleurie !

    Kayseri_2016_ (31).JPG

    En mars 2016 a commencé la livraison des 30 nouvelles rames Bozankaya. Nulle doute que leur mise en service prochaine pourra mettre un fin à la circulation des rames de Rouen.

    Photos : 17.07.2011 et 17-18.04.2016.

     

  • Rostock

    La ville hanséatique de Rostock, situé au bord de la mer Baltique est actuellement la ville la plus au nord d'Allemagne à posséder un réseau de tramways. Le réseau date de 1904, mais il a considérablement été étendu depuis la réunification du pays en 1990.

    Rostock_2016_ (38).JPG

    Seuls deux modèles de tramways sont utilisés actuellement. Ci-dessus une Düwag 6NGT passant devant la majestueuse "Steintor".

    Rostock_2016_ (12).JPG

    Dès 2014, le réseau de Rostock a pris possession des 13 motrices Vossloh 6N2, ce qui a permit le retrait définitif des anciennes CKD Tatra du service en 2015.

    Rostock_2016_ (13).JPG

    Au centre-ville, un large site propre est aménagé Langer Strasse.

    Rostock_2016_ (19).JPG

    Langer Strasse toujours, une Vossloh à l'arrêt Kröpeliner Tor.

    Rostock_2016_ (25).JPG

    Une Düwag sur la ligne 3 à la Doberaner Platz en direction de Neuer Friedhof. 

    Rostock_2016_ (21).JPG

    De l'autre côté de cette place piétonnière, les lignes 1, 2 et 5 font arrêt en direction du nord, vers Reutershagen et Mecklenburger Allee.

    Rostock_2016_ (27).JPG

    Une Düwag sur la ligne 5 arrive à l'arrêt Reutershagen.

    Rostock_2016_ (31).JPG

    Un autre 5, à l'arrêt Ehm-Welk-Strasse en direction de Südblick.

    Rostock_2016_ (35).JPG

    Au terminus le plus au nord de l'Allemagne, la Düwag 658 arrive au pôle intermodal de Mecklenburger Allee.

    Rostock_2016_ (6).JPG

    A l'est du réseau, Dierkower Kreuz.

    Rostock_2016_ (2).JPG

    Après le creusement d'un tunnel pour tramways sous la gare, le réseau a pu s'étendre vers le sud dès 2003. Ainsi, les lignes vers Mensa et Südblick ont pu être ouvertes, augmentant l'attractivité du réseau tramways.

    Rostock_2016_ (1).JPG

    Une Vossloh sur la ligne 5 le long de la Nobel Strasse en direction de Südblick à l'arrêt "Majakowskistrasse".

    Rostock_2016_ (39).JPG

    Neuer Markt, avec la Steintor en arrière plan.

    --------------

    Terminons cette note par des photos nostalgique du réseau tel qu'il était en 1991, quelques mois après la réunification allemande. Déjà le modernise s'installait peu à peu, mais le matériel ancien était bel et bien toujours actif.

    Rostock_050591_0004.jpg

    Rostock_050591_0002.jpg

    Rostock_050591_0005.jpg

     

    Rostock_050591_0006.jpg

    Rostock_050591_0011.jpg

    Rostock_050591_0013.jpg

    Rostock_050591_0014.jpg

    Rostock_050591_0015.jpg

    Rostock_050591_0016.jpg

    Rostock_050591_0018.jpg

    Rostock_050591_0019.jpg

    Photos : 05.05.1991 et 02.04.2016.

  • Olsztyn

    La ville d'Olsztyn en Pologne, a renoué avec le tramway, 50 ans après la suppression en 1965 de ce mode de transport. C'est le 19 décembre 2015 que le tramway a fait retour dans cette ville située 200 kms au nord de Varsovie.

    Olsztyn_2016_ (9).JPG

    Trois lignes sont déjà opérationnelles, totalisant 11 kilomètres. Ci-dessus, la ligne 1 dessert le centre (aleja Marszałka Jozefa Piłsudskiego, avec en arrière-plan, l'hôtel de ville.

    Olsztyn_2016_ (17).JPG

    Au nord de la ville, le terminus des lignes 2 et 3 est situé à la gare (Dworzec Główny). C'est là également que les voies relient la ligne au dépôt.

    Olsztyn_2016_ (23).JPG

    Le matériel roulant a été livré par le constructeur polonais SOLARIS. Le modèle "Tramino" est également livré dans d'autres villes telles que Poznan, Jena et Braunschweig.

    Olsztyn_2016_ (33).JPG

    A l'arrêt "Skwer Wakara", la ligne 1 rejoint les lignes 2 et 3 venant de la gare.

    Olsztyn_2016_ (14).JPG

    Dans le centre, quelques tronçons sont en voirie, comme ici dans la rue Zołnierska. 

    Olsztyn_2016_ (27).JPG

    Un peu plus loin, le tram passe à côté d'une tour de briques, appartenant à l'Osbservatoire et au Planétarium d'Olsztyn.

    Olsztyn_2016_ (36).JPG

    Avec l'hôpital en arrière-plan, la station Pstrowskiego-Sikorskiego. Les trois lignes y font arrêt, comme ce 1 en direction de Kanta.

    Olsztyn_2016_ (37).JPG

    Au sud de la ville, les lignes 1 et 2 desservent les quartiers d'habitations de Kanta. 

    Olsztyn_2016_ (38).JPG

    Le terminus des lignes 1 et 2 de Kanta a été pensé pour accueillir 4 tramways.

    Olsztyn_2016_ (44).JPG

    L'antenne de la ligne 3 vers l'université est moins fréquentée. Une voie unique a été prévue afin de réduire les coûts d'infrastructure.

    Olsztyn_2016_ (49).JPG

    A l'arrêt "Centrum", la ligne 1. En arrière-plan, la prison de la ville.

    Olsztyn_2016_ (52).JPG

    Le terminus de la ligne 1 est établi dans cette petite rue, sur une voie en cul de sac, à l'entrée de la vieille ville.

    Olsztyn_2016_ (55).JPG

    Début de soirée à l'arrêt terminus de la ligne 1, avec la vieille ville en arrière-plan.

    Photos : 28.03.2016.