• Besançon

    La ville de Besançon, dans le Doubs, est une des plus petites villes de France à s'être dotée d'un tramway moderne.

    Besancon_2016_ (3).JPG

    Deux lignes ont été mise en circulation dès le 30 août 2014, plus de 60 ans après la fermeture de l'ancien réseau en 1952. Les courtes rames de type Urbos 3 (23 mètres de long) ont été fournies par le constructeur espagnol CAF.

    Besancon_2016_ (13).JPG

    Le long du "Doubs", quai Viel Picard.

    Besancon_2016_ (10).JPG

    Traversée du pont Battant, un des quatre ponts sur le Doubs qu'emprunte la ligne de tramway.

    Besancon_2016_ (64).JPG

    A l'arrêt "République".

    Besancon_2016_ (53).JPG

    Au centre historique de la ville, l'arrêt "Révolution"

    Besancon_2016_ (31).JPG

    Place de la Révolution.

    Besancon_2016_ (29).JPG

    Quai Veil Picard en direction des Hauts du Chazal, terminus commun aux lignes 1 et 2.

    Besancon_2016_ (26).JPG

    A l'arrêt Canot.

    Besancon_2016_ (60).JPG

    Vers les Hauts de Chazal, la ligne quitte le centre-ville en montant le boulevard Charles de Gaulle. On aperçoit la citadelle en arrière-plan.

    Besancon_2016_ (61).JPG

    Arrêt Polygone.

    Besancon_2016_ (19).JPG

    Du côté du campus universitaire, les tramways desservent l'hôpital du CHRU Minjoz. 

    Besancon_2016_ (24).JPG

    Vue presque campagnarde, avenue François Mitterrand.

    Besancon_2016_ (32).JPG

    La ligne 2 dessert la gare de Besançon Viotte. La 802 arrive à l'arrêt terminus et affiche soudainement la mention "spécial".

    Besancon_2016_ (33).JPG

    Sur la ligne 2, arrêt à la place Flore.

    Besancon_2016_ (36).JPG

    Croisement dans l'avenue Carnot.

    Besancon_2016_ (40).JPG

    La ligne 1 avenue Fontaine Argent. 

    Besancon_2016_ (46).JPG

    Rue Tristan Bernard, la ligne passe sous une ligne de chemin de fer.

    Besancon_2016_ (67).JPG

    Rue Georges Oudot, un site réservé aux tramways presque au milieu des champs.

    Besancon_2016_ (69).JPG

    Rue Georges Oudot, arrêt les Vaites.

    Besancon_2016_ (75).JPG

    Rue Dr Schweitzer.

    Besancon_2016_ (85).JPG

    Rue Nicolas Nicole où une voie unique a été aménagée.

    Besancon_2016_ (78).JPG

    Sur la voie unique de la rue Nicolas Nicole.

    Besancon_2016_ (51).JPG

    Rue des Cras.

    Besancon_2016_ (80).JPG

    A l'arrêt Orchamps.

    Besancon_2016_ (82).JPG
    Marnières, avant-dernier arrêt avant le terminus de Chalezeule. 

    Besancon_2016_ (9).JPG

    Le terminus de Chalezeule, en pleine nature.

    Photos : mai 2016.

  • Hanovre

    Hanovre, capitale du land de Basse-Saxe, possède une longue histoire de tramways plus que centenaire. 

    Hanovre_2016_ (20).JPG

    Actuellement, sur 12 lignes de "stadtbahn" seules deux lignes ont encore la vocation de tramway classique : les lignes 10 et 17. Ces deux lignes parcourent encore le centre-ville en surface. Ci-dessus, à l'arrêt Steintor.

    Hanovre_2016_ (24).JPG

    Devant la gare, les lignes 10 et 17 traversent la place Ernst-August aménagée en piétonnier.

    Hanovre_2016_ (11).JPG

    Circulation en voirie également dans la Prinzenstrasse où est établi un des derniers arrêts du réseau à hauteur de la voirie (en opposition aux arrêts à quai haut).

    Hanovre_2016_ (42).JPG

    Les plus anciennes rames de ce type Düwag 6000 ont été construites entre 1974 et 1993. Ci-dessus la 6260 sur la ligne 11 à l'arrêt Clausewitz strasse.

    Hanovre_2016_ (53).JPG

    Une double rame de Düwag sur la ligne 9 à l'arrêt Nöltemeyerbrücke.

    Hanovre_2016_ (47).JPG

    Les LHB-Siemens des séries 2000 et 2500 sont entrées en service à partir de 1997. Si les 2000 sont "courtes", les 2500 sont doubles. Ci-dessus la 2024 sur la ligne 11.

    Hanovre_2016_ (4).JPG

    La 2532 sur la ligne 2, Hildesheimerstrasse.

    Hanovre_2016_ (41).JPG

    La rame double 2526 sur la ligne 4, Hans-Böckler Allee.

    Hanovre_2016_ (49).JPG

    La 2568 sur la ligne 3, Podbielskistrasse.

    Hanovre_2016_ (31).JPG

    Le modèle le plus récent a été produit par le consortium Vosslöh Kiepe, Alstom et Heiterblick. Une série de 100 motrices livrables entre 2014 et 2018. Cette série "3000" roule déjà sur la ligne 7, comme la 3007 ci-dessus Ricklinger Stadtweg.

    Hanovre_2016_ (33).JPG

    La 3011 à l'arrêt Wallenstein Strasse en direction de Wettbergen.

    Hanovre_2016_ (65).JPG

    Ci-dessus, la 3031 à l'intérieur de la station Hauptbahnhof.

    ----------

    Ci-après quelques photos de Hanovre réalisées en 1989.

    Hanovre_19890821_013.jpg

    La vieille Düwag 477 datant de 1956 au terminus de l'ancienne ligne 6, Nackenberg.

    Hanovre_19890821_018.jpg

    Hanovre_19890822_040.jpg

    Hanovre_19890821_002.jpg

    Devant la gare, place Ernst-August, une Düwag articulée en livrée verte. Il s'agit de la 511 (année de constrution : 1962).

    Hanovre_19890822_045.jpg

    La 519 sur la ligne 16.

    Hanovre_19890821_022.jpg

    Croisement de deux générations.

    Hanovre_19890822_038.jpg


    La Düwag 6008 sur la ligne 8 à l'arrêt Döhrener Turm.

    Hanovre_19890821_032.jpg

    Double 6000 sur la ligne 2 à l'arrêt Herrenhäuser Gärten. 

    Hanovre_19890822_041.jpg

    Photos 21-22/08/1989 et 26/03/2016.

  • Neuchâtel

    Une seule ligne a survécu à l'ancien réseau de tramways de Neuchâtel.

    Neuchatel_2016_ (8).JPG

    L'ancienne ligne 5, dénommée aussi Littorail, relie Neuchâtel Place Pury à Boudry, un trajet en voie unique d'un peu moins de 9 kilomètres.

    Neuchatel_19880401_001.jpg
    Jusqu'en 1988, le terminus de Neuchâtel se faisait en boucle sur la place Pury.

    Neuchatel_2016_ (9).JPG

    Depuis lors, il est établi à 100 mètres de là, devant l'hôtel Beau Rivage.

    Neuchatel_2016_ (11).JPG

    La ligne entame son trajet entre la voie rapide pour automobiles et une piste cyclable longeant le lac de Neuchâtel.  

    Neuchatel_2016_ (17).JPG

    Le matériel roulant datant de 1981 a été fourni pas SWS/ABB. L'écartement des voies est métrique.

    Neuchatel_19880401_008.jpg

    Neuchatel_19880401_007.jpg

    Neuchatel_2016_ (13).JPG

    Au 1er janvier 2012, les Tramways Neuchâtelois ont fusionnés avec les Transports Régionaux Neuchâtelois pour être intégrés au réseau TransN. A ce moment, le logo TN a été effacé de l'avant des rames et le numéro de ligne 5 a été modifié en 215.

    Neuchatel_19880401_005.jpg

    A l'arrêt Tuilière (Boudry) en direction de Neuchâtel.

    Neuchatel_2016_ (18).JPG

    Au même arrêt, 28 ans plus tard, en direction de Boudry.

    Neuchatel_19880401_002.jpg

    Au terminus de Boudry se trouve également le dépôt qui abrite aussi quelques véhicules anciens.

    Neuchatel_2016_ (20).JPG

    Arrivée à Boudry.

    Photos : 01.04.1988 et 07.05.2016.