TRAMWAYS DU MONDE .net - Page 5

  • Rostock

    La ville hanséatique de Rostock, situé au bord de la mer Baltique est actuellement la ville la plus au nord d'Allemagne à posséder un réseau de tramways. Le réseau date de 1904, mais il a considérablement été étendu depuis la réunification du pays en 1990.

    Rostock_2016_ (38).JPG

    Seuls deux modèles de tramways sont utilisés actuellement. Ci-dessus une Düwag 6NGT passant devant la majestueuse "Steintor".

    Rostock_2016_ (12).JPG

    Dès 2014, le réseau de Rostock a pris possession des 13 motrices Vossloh 6N2, ce qui a permit le retrait définitif des anciennes CKD Tatra du service en 2015.

    Rostock_2016_ (13).JPG

    Au centre-ville, un large site propre est aménagé Langer Strasse.

    Rostock_2016_ (19).JPG

    Langer Strasse toujours, une Vossloh à l'arrêt Kröpeliner Tor.

    Rostock_2016_ (25).JPG

    Une Düwag sur la ligne 3 à la Doberaner Platz en direction de Neuer Friedhof. 

    Rostock_2016_ (21).JPG

    De l'autre côté de cette place piétonnière, les lignes 1, 2 et 5 font arrêt en direction du nord, vers Reutershagen et Mecklenburger Allee.

    Rostock_2016_ (27).JPG

    Une Düwag sur la ligne 5 arrive à l'arrêt Reutershagen.

    Rostock_2016_ (31).JPG

    Un autre 5, à l'arrêt Ehm-Welk-Strasse en direction de Südblick.

    Rostock_2016_ (35).JPG

    Au terminus le plus au nord de l'Allemagne, la Düwag 658 arrive au pôle intermodal de Mecklenburger Allee.

    Rostock_2016_ (6).JPG

    A l'est du réseau, Dierkower Kreuz.

    Rostock_2016_ (2).JPG

    Après le creusement d'un tunnel pour tramways sous la gare, le réseau a pu s'étendre vers le sud dès 2003. Ainsi, les lignes vers Mensa et Südblick ont pu être ouvertes, augmentant l'attractivité du réseau tramways.

    Rostock_2016_ (1).JPG

    Une Vossloh sur la ligne 5 le long de la Nobel Strasse en direction de Südblick à l'arrêt "Majakowskistrasse".

    Rostock_2016_ (39).JPG

    Neuer Markt, avec la Steintor en arrière plan.

    --------------

    Terminons cette note par des photos nostalgique du réseau tel qu'il était en 1991, quelques mois après la réunification allemande. Déjà le modernise s'installait peu à peu, mais le matériel ancien était bel et bien toujours actif.

    Rostock_050591_0004.jpg

    Rostock_050591_0002.jpg

    Rostock_050591_0005.jpg

     

    Rostock_050591_0006.jpg

    Rostock_050591_0011.jpg

    Rostock_050591_0013.jpg

    Rostock_050591_0014.jpg

    Rostock_050591_0015.jpg

    Rostock_050591_0016.jpg

    Rostock_050591_0018.jpg

    Rostock_050591_0019.jpg

    Photos : 05.05.1991 et 02.04.2016.

  • Olsztyn

    La ville d'Olsztyn en Pologne, a renoué avec le tramway, 50 ans après la suppression en 1965 de ce mode de transport. C'est le 19 décembre 2015 que le tramway a fait retour dans cette ville située 200 kms au nord de Varsovie.

    Olsztyn_2016_ (9).JPG

    Trois lignes sont déjà opérationnelles, totalisant 11 kilomètres. Ci-dessus, la ligne 1 dessert le centre (aleja Marszałka Jozefa Piłsudskiego, avec en arrière-plan, l'hôtel de ville.

    Olsztyn_2016_ (17).JPG

    Au nord de la ville, le terminus des lignes 2 et 3 est situé à la gare (Dworzec Główny). C'est là également que les voies relient la ligne au dépôt.

    Olsztyn_2016_ (23).JPG

    Le matériel roulant a été livré par le constructeur polonais SOLARIS. Le modèle "Tramino" est également livré dans d'autres villes telles que Poznan, Jena et Braunschweig.

    Olsztyn_2016_ (33).JPG

    A l'arrêt "Skwer Wakara", la ligne 1 rejoint les lignes 2 et 3 venant de la gare.

    Olsztyn_2016_ (14).JPG

    Dans le centre, quelques tronçons sont en voirie, comme ici dans la rue Zołnierska. 

    Olsztyn_2016_ (27).JPG

    Un peu plus loin, le tram passe à côté d'une tour de briques, appartenant à l'Osbservatoire et au Planétarium d'Olsztyn.

    Olsztyn_2016_ (36).JPG

    Avec l'hôpital en arrière-plan, la station Pstrowskiego-Sikorskiego. Les trois lignes y font arrêt, comme ce 1 en direction de Kanta.

    Olsztyn_2016_ (37).JPG

    Au sud de la ville, les lignes 1 et 2 desservent les quartiers d'habitations de Kanta. 

    Olsztyn_2016_ (38).JPG

    Le terminus des lignes 1 et 2 de Kanta a été pensé pour accueillir 4 tramways.

    Olsztyn_2016_ (44).JPG

    L'antenne de la ligne 3 vers l'université est moins fréquentée. Une voie unique a été prévue afin de réduire les coûts d'infrastructure.

    Olsztyn_2016_ (49).JPG

    A l'arrêt "Centrum", la ligne 1. En arrière-plan, la prison de la ville.

    Olsztyn_2016_ (52).JPG

    Le terminus de la ligne 1 est établi dans cette petite rue, sur une voie en cul de sac, à l'entrée de la vieille ville.

    Olsztyn_2016_ (55).JPG

    Début de soirée à l'arrêt terminus de la ligne 1, avec la vieille ville en arrière-plan.

    Photos : 28.03.2016.

  • Fukui - Takefu

    De deux brèves visites à Fukui, j'ai pu ramener quelques photos de la ligne interurbaine reliant Fukui à Takefu. La ligne est longue de 21,4 kilomètres, l'écartement des voies est de 1067 mm.

    Fukui_2016_0013.JPG

    A l'origine une ligne de chemin de fer secondaire privée, mais la circulation partielle en voirie et l'acquisition de matériel de type tramways, fait que cette ligne est actuellement considérée de plus en plus comme une ligne de tramway, voire de tram-train.

    Fukui_19920927_001.jpg

    De véritables voitures de chemin de fer circulent en voirie, comme ici dans la rue perpendiculaire à la gare de Fukui où est établi le terminus actuel. 

    Fukui_2016_0005.JPG

    Au même endroit en 2016, une motrice récupérée de l'ancien réseau de Gifu. Un nouveau terminus face à la gare est en cours d'aménagement afin de facilité les correspondances intermodales. 

    Fukui_19920927_003.jpg

    Fukui_19920927_004.jpg

    Fukui_2016_0008.JPG

    Une autre motrice de Gifu circule aujourd'hui à Fukui. D'autres motrices de ce type circulent également à Toyohashi.

     

    Fukui_2016_0014.JPG

    Dernier modèle acquis, le tram-train "FUKURAM". Existe en deux modèles : le F1001 (en orange) et le F1002 (en bleu).

    Photos : 27.09.1992 et 04.02.2016.

  • Braunschweig

    La ville de Braunschweig (ou Brunswick) est située en Basse-Saxe, au centre de l'Allemagne. Le réseau de tramways, qui compte aujourd'hui 5 lignes, date de 1897.

    Tout d'abord, quelques photos anciennes de 1987.

    Braunschweig_19890822_021.jpg

    Depuis les années '60, la ville acquiert régulièrement de nouveaux tramways. Les deux premiers chiffres du matricule indiquent l'année de la mise en service. Ci-dessus, une Düwag datant de 1962.

    Braunschweig_19890822_024.jpg

    Une motrice LHB datant de 1969.

    Braunschweig_19870526_006.jpg

    En 1973, une autre série de Düwag de type "Mannheim" est livrée...

    Braunschweig_19870526_001.jpg

    ... suivie d'une autre petite série de 6 Düwag en 1975...

    Braunschweig_19870526_008.jpg

    ... et enfin un dernier lot de 12 motrices de l'ancienne génération en 1977 est livré par LHB cette fois. 

    Braunschweig_19890822_026.jpg

    En 1981, LHB produit des motrices et remorques d'un look un rien plus moderne. Elles seront naturellement dénommée "type Braunschweig".

    Braunschweig_20120520_0014.JPG

    Il faudra attendre 1995 pour voir arriver une nouvelle génération de tramways à plancher surbaissé. Comme d'autres villes germaniques, Braunscheig a choisi les Adtranz GT6S.

    Braunschweig_20120520_0002.JPG

    En 2007, le consortium Alstom-Bombardier livre 12 rames de type NGT8D.

    Braunschweig_20120520_0017.JPG

    Braunschweig_20120520_0019.JPG

    Braunschweig_20120520_0016.JPG

    Un service touristique circule le dimanche avec l'ancienne motrice 103 datant à l'origine de 1898.

    Photos : 26.05.1987 et 20.05.2012. 

  • Hakodate 函館

    Retour au Japon avec quelques photos des tramways d'Hakodate. Habitée par un peu moins de 300.000 habitants, Hakodate est la ville principale du sud de l'île d'Hokkaido.

    Hakodate_2016_0004.JPG

    Le réseau actuel se compose de deux lignes d'environ 9 kilomètres, mais dont l'essentiel de l'itinéraire est commun. Il ne reste que les lignes 2 et 5.

    Hakodate_290992_0013

    Un ancien modèle vu lors de mon premier voyage en 1992.

    Hakodate_290992_0010

    Comme dans de nombreuses villes au Japon, le flotte des tramways est constituée de petites séries diverses, les plus anciennes datant des années 1960.

    Hakodate_2016_0020.JPG

    La série 715-724 date de 1960-61. Ci-dessus la 724 quittant le terminus de la ligne 2 Yachigashiba.

    Hakodate_2016_0036.JPG

    L'autre terminus, celui de la ligne 5 à Dokku Mae.

    Hakodate_290992_0004

    L'attraction touristique principale de la ville est l'ascension (en téléphérique) du Mont Hakodate que l'on voit ici en arrière-plan. Cette excursion donne une vue imprenable sur la ville entourée par la mer. Pour y accéder avec le tram, il faut descendre à l'arrêt Jujigai où les lignes 2 et 5 se rejoignent.

    Hakodate_2016_0013.JPG

    Hakodate_290992_0011
    Les 8001-8008 sont des transformations d'anciennes motrices des années 1960. Elles ont été mises en service entre 1990 et 1997.

    Hakodate_300992_0016

    Hakodate_2016_0050.JPG

    Hakodate_300992_0017

    A l'arrêt de la gare, la 718 en direction de Yunokawa.

    Hakodate_2016_0002.JPG

    Au même endroit, la 2002 est une des deux motrices livrées par Alna, en 1993-1994.


    Hakodate_300992_0021

    Les 800 (qui n'ont pas été transformées) sont quasiment dans leur état original de 1964-1965. Ci-dessus un des trois exemplaires sur l'ancienne ligne 3.

    Hakodate_2016_0043.JPG

    Exemplaire unique, la 8101 est issue de la transformation (en 2002) de la 807 datant de 1963.

    Hakodate_2016_0065.JPG

    Les années 2000 voient arriver les voitures articulées Alna Sharyo. Un premier exemplaire arrivera en 2007, suivie d'un deuxième en 2010 et un troisième en 2014.

    Hakodate_2016_0029.JPG

    La 9603 est la plus récente. Elle est présentée dans une livrée spéciale, la livrée du Shinkansen qui arrivera à Hakodate à partir du 26 mars 2016. Une arrivée considérée comme un événement majeur historique sur l'île d'Hokkaido.

    Hakodate_2016_0031.JPG

    Hakodate_2016_0059.JPG

    Photos 29-30/09/1992 et 9/02/2016.

  • Sapporo

    La ville de Sapporo est la ville principale de l’île d'Hokkaido, au nord du Japon.

    Sapporo_2016_0039.JPG

    La ligne de tramway de Sapporo est une boucle d'environ 8,5 kilomètres, exploitée malgré tout dans les deux sens.

    Sapporo_2016_0079.JPG

    La boucle n'est complète que depuis la mise en service d'un tronçon de 450 mètres reliant les deux anciens terminus, le 19 décembre 2015.

    Sapporo_19920930_009.jpg

    Petit retour en 1992 avec quelques photos de l'époque. Les motrices de type Sapporo datent de la fin des années 1950.

    Sapporo_19920930_004.jpg

    Les livrées étaient différentes qu'actuellement, mais déjà dans les tons verts. Les afficheurs étaient à films et non à LED.

    Sapporo_19920930_013.jpg

    La 211 est la plus ancienne motrice en service. Elle date de 1958.

    Sapporo_2016_0063.JPG

    Aujourd'hui, elle roule toujours, mais a été modernisée.

    Sapporo_2016_0077.JPG

    Sapporo_2016_0045.JPG

    Sapporo_2016_0030.JPG

    Sapporo_2016_0011a.JPG

    Sapporo_19920930_011.jpg

    Les motrices "330" n'existent plus sous leur forme d'origine de 1958.

    Sapporo_2016_0037.JPG

    Elles ont été modernisées et renumérotées dans la série 3300. 

    Sapporo_2016_0071.JPG

    Sapporo_2016_0066.JPG

    Quelques motrices ont été vouées à des livrées publicitaires comme la 3302 "Snowmiku 2016" ci-dessus.

    Sapporo_19920930_003.jpg


    Six motrices Kawasaki "8500" ont été livrées par série de deux, en 1985, 1987 et 1988.

    Sapporo_2016_0034.JPG

    Egalement repeintes et modernisées, on les croise quotidiennement dans les rues de Sapporo. 

    Sapporo_2016_0023.JPG

    La 8522 datant de 1988 est la motrice la plus récente avant la livraison des nouvelles motrices en 2013.

    Sapporo_2016_0076.JPG

    Sapporo_2016_0020.JPG

    D'un look assez futuriste, une nouvelle génération de tramways articulés arrive à Sapporo depuis 2013. Actuellement, 3 voitures ont été livrées (A1201 à A1203). Ces tramways, surnommés "Polaris" ont été fournis par le constructeur d'Osaka, Alna Sharyo.

    Sapporo_2016_0044.JPG

    Sapporo_2016_0061.JPG

    Sapporo_2016_0025.JPG

    Sapporo_2016_0053.JPG

    Après les chutes de neige, le chasse-neige est de sortie. Nous envoyons deux ici au dépôt prêts à l'action.

    Sapporo_19920930_018.jpg

    Datant de 1959, la M101 est la voiture "musée".

    Sapporo_2016_0051.JPG

    Elle est conservée dans son état d'origine.

    Japon_2016_0316.JPG

    Au festival de la neige 2016, deux tramways étaient représentés, grandeur nature, en neige. La fameuse M101 a été reproduite aux côtés d'une Polaris. 

    Sapporo_2016_0082.JPG

    Enfin terminons par un écran d'information interactif disponible aux 24 arrêts. La position de chaque tram est indiquée. Les nouveaux tramways Polaris sont même repérables par leur petit logo noir. 

    Photos : 30.09.1992 et 10/11.02.2016.